L’inflammation chronique qui affecte la peau lors d’un psoriasis peut se manifester n’importe où sur le corps. Dans certains cas, la maladie peut toucher les parties génitales de l’homme ou de la femme : il s’agit du psoriasis génital. Naturellement, le psoriasis génital est un psoriasis particulièrement délicat. Examinons ensemble les symptômes, les causes et le traitement du psoriasis génital.

Qu’est-ce que le psoriasis génital ?

Moins connu que les autres types de psoriasis, le psoriasis génital est pourtant un trouble de la peau assez répandu. Mais son caractère délicat fait qu’il s’agit d’une maladie de peau assez peu connue, et dont on ose peu parler.

Comprendre le psoriasis génital

Le psoriasis est un trouble de la peau à l’origine de squames (peaux mortes), de rougeurs et d’épaississement de la peau.

Généralement, le psoriasis touche une grande partie des régions du corps, y compris les parties génitales. On parle alors de psoriasis génital. Le psoriasis du pénis ou du vagin est une inflammation de la peau qui affecte les organes génitaux féminins ou masculins.

Cette forme de psoriasis est l’une des plus fréquente et concerne un pourcentage élevé des personnes atteintes de psoriasis :

  • Environ 40 % des psoriasiques masculins sont atteint de psoriasis génital.
  • Ce chiffre tombe à 25 % des femmes atteintes de psoriasis.

Si l’apparition de psoriasis sur les régions génitales n’est pas rare, cette variante est le plus souvent accompagnée d’autres types de psoriasis, le psoriasis purement génital étant rare (2 à 5% des psoriasiques uniquement).

Une personne souffrant de psoriasis pourrait donc tout à fait subir ponctuellement des crises de psoriasis génital.

Où apparaît le psoriasis génital ?

Les manifestations du psoriasis génital se présentent sous forme d’une ou plusieurs plaques érythémateuses.

Les zones qui peuvent être atteintes sont :

  • La vulve,
  • Le gland,
  • Le prépuce,
  • Le fourreau,
  • Le scrotum,
  • L’aine,
  • Les cuisses,
  • L’intérieur des fesses,
  • Dans des cas très rares, l’intérieur du vagin est aussi touché.

Même si les lésions sont inesthétiques, il faut savoir que le psoriasis génital n’est pas contagieux. Cependant, il peut tout de même considérablement affecter la vie sexuelle de la personne atteinte.

Les symptômes du psoriasis du vagin et du pénis

Pour un psoriasis génital, les plaques de peau rouge peuvent être plus claires et les écailles caractéristiques du psoriasis classique peuvent être absentes.

Si les lésions sont localisées dans les plis de la peau, cette dernière peut devenir plus épaisse, douloureuse et fissurée.

D’autres symptômes peuvent apparaitre comme :

  • Une sensation de brûlure,
  • Des saignements de la peau,
  • Des démangeaisons,
  • Des pustules.

Le psoriasis localisé au niveau génital est souvent source de stress et de troubles sexuels. Le psoriasis génital exclusif étant rare, les psoriasiques identifient cependant très souvent la maladie comme étant du psoriasis, lui qui pourrait autrement être confondu avec une MST.

Les causes du psoriasis génital

Comme toutes les autres formes de psoriasis, on ne connait pas vraiment les causes exactes du psoriasis génital, mise à part la cause génétique (le psoriasis est une maladie très souvent héréditaire).

Ainsi, il est difficile de déterminer pourquoi les personnes sujettes au psoriasis sont touchées au niveau de leurs parties génitales. Par ailleurs, les facteurs favorisants sont également peu connus.

Néanmoins, on considère que la consommation d’alcool, de cigarettes et un régime alimentaire peu équilibré pourraient augmenter les risques. De même, les chocs ou lésions fréquentes au niveau génital pourraient déclencher des crises.

Comment traiter le psoriasis génital ?

Dès que vous suspectez des affections sur vos parties génitales, même si vous êtes déjà atteint par d’autres types de psoriasis, il est important que vous consultiez votre médecin. C’est le seul qui pourra diagnostiquer la maladie.

Le diagnostic du psoriasis génital permet de vérifier en premier lieu qu’il s’agit bien d’un psoriasis, et non pas d’une IST ou d’une MST.

Une fois le psoriasis confirmé, plusieurs variétés de traitements existent, et peuvent inclure des médicaments injectables et oraux.

Pour vous soulager, vous pouvez recourir aux crèmes pour le psoriasis génital, aux onguents topiques et aux stéroïdes topiques. Appliquer ces médicaments sur les zones touchées peut soulager l’inconfort et les démangeaisons.

Pour des symptômes plus graves, votre médecin peut vous prescrire un traitement systémique. Mais sachez que la maladie ne peut pas réellement guérir par traitement médical, et que seules ses manifestations peuvent être atténuées.

En revanche, de plus en plus de psoriasiques se tournent vers des solutions naturelles pour soulager leur psoriasis.

Comment prévenir le psoriasis génital ?

Souffrir du psoriasis sur le sexe peut considérablement affecter la vie quotidienne, surtout sexuelle. Par ailleurs, les lésions peuvent être plus ou moins douloureuses selon leur gravité.

Voici quelques points qui peuvent vous aider pour la prévention :

  • Les produits d’hygiène que vous utilisez ne doivent pas comporter de parfum et ne doivent pas être agressifs pour la peau.
  • Préférez les sous-vêtements en coton en choisissant les tailles idéales pour éviter la friction. Quand vous êtes chez vous, vous pouvez ne pas en mettre pour plus de confort.
  • Optez pour des sous-vêtements larges, mais qui maintiennent. Vous devez vous sentir à l’aise. On privilégiera ainsi le boxer au string ou au caleçon.
  • Évitez les frottements.
  • Gardez les zones touchées propres.
  • Ne mettez pas de vêtements trop serrés.
  • Séchez-vous bien avec une serviette propre et douce après chaque douche. Préférez tamponner la zone plutôt que d’essuyer.
  • Ne grattez jamais un psoriasis. Le psoriasis sera bien pire par la suite, et plus vous gratterez, plus il durera longtemps.

Dernier conseil : n’oubliez jamais d’hydrater dès que possible la peau, avec des produits naturelles (notamment des huiles naturelles) et sans parfum. Hydratez juste après avoir nettoyé la zone, et n’hésitez pas à réhydrater durant la journée, si cela s’avère nécessaire.