Occasionnés par un trouble psychopathologique, un traumatisme cervical ou le stress, les acouphènes se manifestent par des bruits que le patient entend alors qu’ils n’existent pas vraiment dans son environnement. Cette affection ne dispose pas de traitement standard, mais plusieurs méthodes sont utilisées dont l’audioprothèse.

L’audioprothèse comme traitement des acouphènes

Les prises en charge des acouphéniques doivent être personnalisées. Parmi les méthodes utilisées pour traiter les acouphènes, il y a l’audioprothèse. C’est un dispositif médical qui a pour but de rétablir une acuité auditive satisfaisante. Elle est utilisée pour les acouphènes avec surdité ou non.

L’audioprothèse est un moyen parmi tant d’autres pour traiter ou soulager les acouphènes. Cependant, l’approche de l’audioprothésiste qui exerce un métier paramédical ne doit pas être isolée, car les acouphènes sont très complexes et nécessitent une démarche large et ouverte. Cet article se propose d’informer sur le traitement des acouphènes par un audioprothésiste, et ainsi voir son approche. Comment procède-t-il et quels sont les résultats obtenus ?

L’approche de l’audioprothésiste pour soigner les acouphènes

L’acouphène étant une maladie très subjective, l’audioprothésiste doit être à l’écoute de son patient. Il devra comprendre ce que celui-ci attend de lui et établir une confiance mutuelle pour réussir son traitement. L’audioprothésiste devra également être coopératif avec les autres thérapies engagées dans le traitement du patient et respecter donc un protocole :

  • Analyse des données ORL faites au préalable sur le patient,
  • Anamnèse,
  • Tests préprothétiques et une éventuelle acouphénométrie,
  • Explication de la prise en charge au patient.

Ce dernier point est essentiel, car il explique au patient les acouphènes : leurs causes, leurs symptômes et surtout la place de l’audioprothèse.

Les approches audio prothétiques pour traiter les acouphènes

Il existe 3 méthodes utilisées par l’audioprothésiste dans le traitement des acouphènes.

Le Tinnitus Masking

Le Tinitus Masking ou TM est une technique qui consiste à masquer le bruit acouphénique en faisant jouer un bruit blanc tel une radio déréglée par exemple. C’est une thérapie sonore qui est basée sur la distraction du patient qui entendra le son généré par un appareil au lieu du bruit nuisant de son acouphène.

Le Tinnitus Retraining Thérapie

Le Tinnitus Retraining Thérapie ou TRT est une méthode du Professeur Jastreboff qui comprend 3 paramètres, dont l’information, la thérapie sonore et l’apprentissage. C’est à ce jour la méthode la plus efficace reconnue pour traiter les acouphènes.

  • L’information travaille sur la perception et l’habituation de l’acouphène par le cerveau,
  • La thérapie sonore porte sur la réduction de la perception de l’acouphène pour normaliser la concentration et le sommeil,
  • enfin, l’apprentissage va libérer le patient en supprimant sa focalisation sur son acouphène. Il aide à diminuer l’intensité subjective de l’acouphène et par là même, réduire la sensibilité du patient.

L’audioprothésiste veille à choisir le son adapté à la thérapie de son patient, car chacun est différent.

La Thérapie Sonore Séquentielle

La Thérapie Sonore Séquentielle ou TSS est le mélange des deux autres méthodes précédentes.

Solutions prothétiques aux acouphènes

Il y a deux stratégies que l’audioprothésiste peut mettre en place pour traiter les acouphènes.

Le GBB ou Générateur de Bruit Blanc

Cet appareil se présente comme une radio en miniature, mais ce n’est pas un appareil auditif. Un GBB atténue les acouphènes perçus par celui qui le porte pour pouvoir se concentrer ou dormir par exemple. Son intérêt est de diminuer l’intensité subjective de la sensibilité au bruit entendu du patient. Le bruit du GBB doit être choisi avec attention par le prothésiste auditif en fonction de tout le contexte relatif au vécu et au ressenti de son patient.

L’appareillage ou prothèse auditive

Les prothèses auditives sont de plus en plus petites et performantes grâce à la technologie. Cependant, quel que soit le modèle, elle contient une puce à l’intérieur qui permet d’amplifier les sons mal perçus ou non traités par l’audition et de couvrir le bruit nuisant de l’acouphène. Les audioprothésistes ont pour mission, entre autres, de trouver l’appareil le mieux adapté à chacun de ses patients en évitant de se limiter au simple fait d’être un technicien. Il se doit d’être un accompagnateur.