Il existe de nombreuses psychothérapies disponibles pour prendre en charge les troubles psychiatriques. Cet article peut vous aider à en savoir un peu plus sur la thérapie comportementale cognitive, ses indications en général, ses applications sur les enfants, le déroulement des séances ainsi que les effets qui peuvent en être attendus.

À propos de la thérapie comportementale cognitive

La thérapie comportementale cognitive, qui est plus connue sous son diminutif TCC, est une méthode de traitement assez complexe à première vue.

La thérapie comportementale cognitive est une thérapie de prise en charge des troubles mentaux. Elle repose sur la modification des comportements par la mise en situation du patient face à ses difficultés.

Les thérapies comportementales cognitives partent du principe que les peurs, les troubles, les frustrations et les angoisses ont pour origine :

  • Des facteurs externes : environnemental, professionnel, social, etc.
  • Des facteurs internes : émotions, sensations, croyance.

C’est une méthode qui combine les thérapies comportementales (par exposition graduée aux situations qui provoquent l’anxiété) et les approches cognitives (qui visent à identifier les dysfonctionnements dans la manière de penser, sans oublier de modifier les modes de pensées erronés).

La thérapie cognitivo comportementale a pour objectif de venir en aide à une personne afin de remplacer les pensées négatives à l’origine de sa détresse psychique. De ce fait, elle se manifeste par des réactions adaptées avec la réalité. Elle peut aider à modifier la façon de penser et la façon d’agir en vue de favoriser l’amélioration de l’état émotionnel.

Quelques indications pour la TCC

Voici donc quelques indications sur les différentes affections dans lesquelles la TCC peut contribuer en tant que traitement et thérapie :

Les troubles anxieux

Les thérapies comportementales cognitives ont fait l’objet d’une étude poussée sur les troubles anxieux.

Il a été prouvé qu’elles sont plus efficaces à les traiter en complément ou non d’un traitement médicamenteux. Ainsi, elles sont efficaces pour le traitement :

  • D’un trouble de panique,
  • D’un trouble anxieux généralisé,
  • D’un état de stress qui survient après un traumatisme,
  • Des troubles obsessionnels compulsifs,
  • Des phobies sociales,
  • Des phobies spécifiques.

Les troubles dépressifs

La TCC peut aider les personnes présentant des états de névroses ou des états dépressifs importants comme :

  • Les troubles du sommeil,
  • Les états de dépendances ou d’addiction,
  • Certains troubles psychotiques,
  • Les troubles alimentaires,
  • Les troubles fonctionnels,

La TCC peut aussi être efficace dans la prise en charge de certains problèmes physiques comme la douleur, la fatigue, les acouphènes, les vertiges, etc.

Application de la TCC sur les enfants

La thérapie comportementale cognitive est très bien adaptée aux enfants et se révèle efficace dans le traitement :

  • Des problèmes d’énurésie,
  • De phobie scolaire,
  • Des troubles oppositionnels et de conduite,
  • Des troubles déficitaires et de l’attention.

Comment se déroule une séance de TCC ?

La psychothérapie cognitivo comportementale peut être mise en œuvre par des thérapeutes, des médecins psychiatres, des généralistes ou des psychologues comportementalistes formés à la pratique des thérapies comportementales cognitives. Elle peut se faire en séance individuelle ou en groupe selon le choix du patient.

La TCC repose sur la collaboration entre le patient et le thérapeute et consiste à identifier le trouble afin de dégager le diagnostic sur lequel vont se baser les séances. Le thérapeute travaillera avec le patient à travers des exercices et des mises en situation pour maîtriser progressivement les symptômes.

Ainsi, il peut substituer petit à petit les comportements nouveaux de manière à alléger les tensions internes. Il peut également prescrire des programmes d’exercices mentaux à faire quotidiennement pour rendre le traitement plus efficace. Les exercices et les activités sont évalués et réajustés selon les résultats obtenus à travers les séances.

Thérapie comportementale cognitive et acouphènes

Il faut savoir que la TCC est parfois recommandée dans le cadre du traitement des acouphènes. En effet, la thérapie comportementale est souvent diagnostiquée en cas d’irritabilité, de troubles du sommeil et de stress, qui sont très souvent les conséquences de l’acouphènes.

La TCC ne vise alors pas à supprimer les acouphènes, mais à apprendre le patient à mieux réagir face à ses acouphènes.

Grâce à la pensée positive, le patient peut apprendre à mieux tolérer ses acouphènes, et limiter toute apparition de crise liée à la perception des acouphènes.