La protection de ses oreilles est une chose à ne pas prendre à la légère. En effet, on accorde souvent de l’importance à la vue ou aux dents, mais on oublie souvent l’importance de l’ouïe ? Or, il est tout aussi important de se protéger du soleil l’été que de penser aux protections auditives dans certaines situations bruyantes. En effet, souvent sous-estimé, un déficit auditif peut devenir un véritable handicap au quotidien. Pour que vous évitiez une telle gêne, voici tous nos conseils pour protéger des oreilles !

L’ouïe : un sens à ne pas négliger

En France, plus de 5 millions de personnes sont malentendantes (soit 8,7% de la population).

En dehors de la surdité à part entière, pas moins de 16% de la population française serait atteinte de déficience auditive (soit une  surdité partielle ou des troubles auditifs).

Si on ne pense pas toujours à protéger ses oreilles, c’est souvent car on néglige l’impact d’un problème auditif sur sa vie personnelle.

Des troubles auditifs vont en effet avoir un impact considérable sur votre vie professionnelle :

  • Impact sur la communication,
  • Isolement des personnes atteintes,
  • Perte de plaisir à écouter de la musique,
  • Perte des repères sonores familiers, de son instinct, etc.

Une ouïe déficiente peut également avoir un impact sur vos études ou sur votre vie sociale :

  • Problèmes de concentration,
  • Fatigue, épuisement.

Comme le système auditif est plus sensible qu’on ne l’imagine, protéger ses oreilles reste le meilleur moyen de prévenir les troubles d’audition et de les éviter.

Comment protéger mes oreilles ?

En matière de trouble auditif, miser sur la prévention afin de préserver ses capacités auditives reste la meilleure stratégie.

En la matière, il existe plusieurs manières de protéger ses oreilles :

Utiliser des bouchons d’oreilles

Généralement surnommé « boule quiès » ou bouchon d’oreille, les protections auditives sont des dispositifs très efficaces pour diminuer les bruits les plus forts.

Il existe des protections auditives adaptées à toutes les situations et à tous les besoins :

  • Les bouchons d’oreilles peuvent être standards ou sur mesure,
  • Jetables ou réutilisables,
  • Ils peuvent être en mousse, en résine ou en silicone,
  • Ils peuvent être anti-bruit (étanchéité au bruit),
  • Ils peuvent être anti-eau (pour éviter les infections),
  • Ils peuvent spécifiques aux voyages en avions (différences de pression).

On conseille avant tout l’utilisation de protections auditives dans toute situation où votre système auditif pourrait être touché (concert, pratique de musique, travail sur un chantier, piscine, etc.).

Important : contrairement à ce qu’on imagine, le système auditif n’est pas moins sensible chez les jeunes. Même les plus jeunes ont donc tout intérêt à porter des protections auditives lors des situations où cela est le plus adapté, pour protéger leur audition à long terme.

Adapter le volume sonore

L’exposition à des volumes sonores trop élevés peut entrainer une baisse de l’audition, voire des troubles tels que les acouphènes notamment.

Différentes précautions doivent vous pousser à faire attention aux volumes auxquels vous êtes exposée :

  • Il faut impérativement limiter le volume et la durée d’écoute de musique, surtout pour les utilisateurs d’écouteurs ou de casques audio.
  • Les traumatismes sonores sont aussi la cause de problèmes d’audition ou de surdité. Une explosion ou tout autre bruit violent peut endommager votre ouïe. En cas d’exposition ayant eu un impact sur votre audition, consultez immédiatement un médecin.

Les seuils de tolérance pour l’audition s’expriment en décibels et sont définis comme ceci :

 

Echelle des décibels

10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130
BRUITS LEGERS BRUITS GENANTS BRUITS FATIGANTS BRUITS DANGEREUX SEUIL DE LA DOULEUR

Il faut être attentif aux sensations ressenties et éviter de s’exposer à des bruits dangereux voire douloureux au risque de souffrir de pathologies provisoires ou permanentes.

L’importance de la prévention des troubles auditifs

Il est bon de savoir que la protection des oreilles est impérative dans la prévention des problèmes auditifs.

Il faut en effet savoir qu’il existe différents troubles auditifs plus ou moins graves et gênants, et qu’il vaut mieux les diagnostiquer tôt pour une meilleure prise en charge.

En voici quelques-uns :

L’otite

Il s’agit d’une inflammation du conduit externe de l’oreille qui peut provenir d’un rhume, de baignades répétitives ou de l’utilisation de cotons tiges par exemple.

L’utilisation de protections auditives spéciale baignade peut être une bonne manière de vous en prévenir, si votre oreille est fragile.

Différents types d’otite existent et nécessitent toujours une consultation médicale.

Important : consultez toujours un médecin si vous êtes victime d’otite, de manière à limiter au maximum l’impact d’une telle maladie sur votre système auditif.

Les acouphènes

Les acouphènes sont des bruits parasites perçus dans la majorité des cas uniquement par la personne qui en souffre (95% des acouphènes sont subjectifs).

Dans de rares cas, ils sont objectifs et peuvent être entendus pas une personne extérieure.

L’acouphène peut être causé par le stress mais aussi par un traumatisme sonore (exposition prolongée à des bruits gênants ou fatigants ou exposition à subite à un bruit dangereux).

Il est conseillé de consulter votre médecin ou un ORL si vous êtes victime d’acouphènes permanents ou temporaires.

L’hyperacousie

L’hyperacousie est une hypersensibilité aux sons, qui est variable en terme d’intensité selon les personnes. L’hyperacousie est une pathologie qui se caractérise par un dysfonctionnement de l’audition et résulte très souvent d’un traumatisme sonore ou d’une exposition prolongée à des volumes sonores intenses.

Une fois de plus, le port de protections auditives peut vous protéger d’un tel trouble de l’audition.

La surdité

La surdité peut être partielle ou totale. Son origine est généralement médicale ou traumatique.

Selon les cas, la surdité va intervenir :

  • De manière brutale,
  • De manière progressive (liée à l’âge notamment),
  • Dès la naissance.

Une surdité partielle peut notamment être prise en charge grâce à des prothèses auditives. Cette pathologie est la source de problèmes liés au langage et nécessite l’apprentissage du langage des signes.

La prévention est essentielle pour éviter d’avoir recours aux corrections et des dommages irréversibles sur l’audition. Nous vous recommandons de contrôler vos capacités auditives régulièrement et de protéger vos oreilles dès que nécessaire. Il en va de votre qualité de vie !