Depuis quelques temps, vous souffrez de sifflements dans l’oreille, les fameuses « oreilles qui sifflent » ? Sauf que dans votre cas, le phénomène est persistant et devient gênant dans votre vie de tous les jours ? Vous aimeriez connaître l’origine de ce bourdonnement qui vous incommode et quelles sont les solutions pour en venir à bout ? Cet article va vous aider à y voir plus clair sur les origines de vos bruits dans l’oreille.

Les différents types de sifflements dans l’oreille

Avoir du bruit dans l’oreille peut être perçu différemment d’une personne à l’autre, et il est important de pouvoir définir les caractéristiques de ces sifflements afin d’en trouver les causes.

La gêne ressentie peut être analysée selon 4 critères :

  • L’intensité: tout est une question de perception, mais il est essentiel de situer le degré d’intensité du bruit perçu. Le sifflement peut être assimilé au bruit d’une cocotte-minute ou à un murmure, la gêne occasionnée sera alors bien différente. Il survient violemment ou progressivement. Les sons sont plus ou moins aigus.
  • La fréquence : le symptôme est permanent ou occasionnel. Selon qu’il se produise 1 fois par semaine, 1 fois par jour ou s’il est permanent, le sifflement n’aura pas le même impact sur un individu.
  • La périodicité : le sifflement survient à des moments précis de la journée ou est lié à une activité en particulier. Par exemple, il peut intervenir au moment du coucher précisément ou après une séance de sport.
  • La nature : il s’agit plutôt de bourdonnements ? De grésillements ? De sifflements ? Les bruits perçus peuvent être différents selon l’origine du problème, il faut donc définir la gêne ressentie.

Une fois les symptômes identifiés, il sera plus facile de déterminer les éventuelles causes du désagrément.

D’autres symptômes peuvent accompagner un bourdonnement dans l’oreille (vertige, mal de tête, douleur à l’oreille, etc.), il est également très important de les prendre en compte et de le signaler à un professionnel de la santé s’ils persistent.

Les causes du bourdonnement dans l’oreille

L’origine des bourdonnements de l’oreille peut être très différente d’un patient à l’autre, et nécessite un diagnostic complet.

Selon les symptômes évoqués ci-dessus, votre sifflement d’oreille peut provenir de nombreuses causes différentes :

Un bouchon de cérumen

Nous produisons naturellement du cérumen afin de lubrifier le conduit auditif externe pour le protéger de l’eau et des poussières.

Cette production est plus ou moins abondante selon les individus. Si la production de cérumen est excessive, elle peut entrainer la production de bouchons.

L’utilisation de cotons tiges ou de protections auditives peut être responsable également de la formation de bouchons.

La baignade aussi génère parfois des bouchons car le cérumen gonfle au contact de l’eau.

En cas de bouchon d’oreille, retirer le bouchon devrait faire cesser immédiatement tout symptôme de bourdonnement d’oreille ou de douleur.

Un traumatisme sonore

L’exposition à des volumes sonores très élevés est dangereuse, qu’elle soit ponctuelle ou répétée.

Elle peut être liée à votre travail (le BTP notamment) ou à l’écoute de musique (concerts, boîte de nuit, écoute prolongée d’écouteurs) par exemple.

De manière générale, il est recommandé de porter des protections auditives pour préserver son ouïe et éviter les sifflements qui peuvent en découler. Ce traumatisme peut être provisoire, voire définitif et irréversible.

La prise de médicaments

La prise de certains médicaments peut entrainer des bourdonnements d’oreille, tout dépend de la posologie et de la durée du traitement.

Il est intéressant de se reporter à la liste des effets indésirables si vous êtes sous traitement, et préférable de consulter votre médecin pour avis.

Sous présence d’un effet indésirable, il est souvent recommandé de cesser le traitement médicamenteux et de consulter immédiatement son médecin.

Le stress

Le stress et l’angoisse peuvent se traduire par différents symptômes physiques et notamment le sifflement d’oreille ou acouphènes.

Ce phénomène est très psychologique et doit être pris très au sérieux car il peut aboutir à la dépression dans les cas plus sévères.

La prise en charge du stress est alors essentielle pour diminuer la perception du sifflement d’oreille.

Une otite

L’otite est une inflammation du conduit externe de l’oreille qui résulte le plus souvent d’un rhume.

Une sensation d’oreille bouchée et des bourdonnements dans les oreilles peuvent en découler.

Une fois l’otite soignée, les désagréments ne devraient pas persister.

Des troubles de la mâchoire

Des caractéristiques liées directement à la position de la mâchoire peuvent être à l’origine de sifflements dans les oreilles. Le problème est alors « mécanique ».

Une visite chez l’ORL pour étudier cette piste est alors nécessaire pour diagnostiquer le problème et entamer un traitement approprié.

Bruit dans l’oreille : que faire ?

Selon la cause du trouble, différents choix s’offrent à vous :

  • Traiter les causes du stress: pratiquer un sport, la sophrologie, utiliser des plantes, éviter la consommation de café et d’alcool.
  • Demander conseil à votre médecin lors de prise de médicaments afin de déterminer si ceux-ci vous conviennent et si leur prise doit être suspendue.
  • Consulter un ORL pour les troubles de la mâchoire, otite et bouchons de cérumen.
  • Utiliser les protections auditives lors d’exposition à des volumes sonores important (concerts, aéroport, conditions de travail spécifiques)

Les causes des bruits de l’oreille peuvent être très variées, et leurs conséquences également. Les bourdonnements d’oreille peuvent disparaître aussi rapidement qu’ils sont apparus et n’être que ponctuels.

Si le trouble ne disparaît pas après plusieurs jours, s’il apparaît de manière fréquente ou s’il est difficile à supporter, nous vous recommandons de consulter sans attendre.

De même, si d’autres symptômes comme des vertiges ou des difficultés à se concentrer accompagnent les sifflements de l’oreille, il est impératif d’en parler à votre médecin dans les plus brefs délais.