Lorsque l’on souffre d’acouphènes, on cherche toutes les solutions possibles et imaginables pour les faire disparaître. L’ostéopathie est une médecine douce qui apporte des solutions rapides à de nombreux maux du corps et de l’esprit. Voyons son effet sur les acouphènes.

Qu’est-ce qu’un acouphène ?

Tout d’abord, rappelons ce que sont les acouphènes et comment ils apparaissent. Ils se caractérisent par des bruits parasites intermittents ou permanents comparables à un bourdonnement, un sifflement ou un tintement. Leur intensité est variable d’un individu à l’autre et leur perception également.

Les origines

L’acouphène est un symptôme et non une pathologie à proprement parler. Il résulte de désordres physiques ou psychologiques. Ils peuvent provenir :

  • Du stress
  • D’un traumatisme sonore
  • De la prise de médicaments
  • De problèmes de mâchoire
  • De problèmes cardiovasculaires
  • De bouchons de cérumen
  • De traumatisme crânien ou entorse cervicale

Les types

On recense 2 types d’acouphènes :

  • Les objectifs
  • Les subjectifs

Les premiers sont rares et ont la particularité de pouvoir être entendus par l’entourage de celui qui en souffre. Ils peuvent être liés à des contractions musculaires anormales ou un problème de circulation sanguine.

Les acouphènes subjectifs représentent 95% des cas et ne sont pas perceptibles par une personne extérieure. Ils sont plus difficiles à cerner et donc à traiter. Ils sont souvent liés à des causes psychologiques comme le stress qui peut en être la cause et générer du stress supplémentaire. Il faut alors trouver le moyen de briser la spirale infernale.

Les actions de l’ostéopathie sur les acouphènes ?

L’ostéopathie est une pratique thérapeutique qui permet de soigner les troubles fonctionnels de manière préventive et curative.

Généralités

Cette méthode se base sur l’équilibre musculo-squelettique et veille à rétablir cet équilibre par des manipulations fonctionnelles, structurelles, viscérales et crâniennes. Elle permet de résoudre les problèmes articulaires et musculaires ainsi que les désordres digestifs et circulatoires par exemple.

L’ostéopathie et les acouphènes

Selon l’origine des acouphènes, l’ostéopathie aura un impact différent. Elle peut traiter les problèmes d’origine « mécanique » et psychologiques.

  • Les problèmes d’origine cervicale :
  • Manipulations structurelles pour lever les blocages
  • Relâchement crânien pour rendre la mobilité à la partie temporale

Cette partie du crâne est liée directement à l’oreille moyenne.

  • Problèmes d’origine circulatoire :
  • Manipulations fonctionnelles pour améliorer le système cardiovasculaire

L’ostéopathie peut améliorer considérablement les problèmes relatifs à l’hypertension et par la même occasion diminuer les acouphènes qui y sont liés.

  • Problèmes liés au stress :
  • Détente musculaire
  • Action sur le système neurologique

En dénouant les tensions causées par le stress, l’ostéopathie peut soulager le patient et lui apporter du bien-être. La pratique de l’ostéopathie ne suffira pas à elle seule, à traiter le problème de fond mais contribuera à retrouver une stabilité émotionnelle en améliorant le sommeil par exemple.

Comment se déroule une séance d’ostéopathie ?

La consultation peut être prescrite par le médecin traitant mais pas obligatoirement. L’ostéopathe va procéder par étapes :

Le bilan

  • Identité du patient
  • Profession exercée (efforts physiques, stress, sédentarité…)
  • Traumatismes (accidents, chocs)
  • Interventions chirurgicales (fractures, ablations, césarienne)
  • Grossesse
  • Motif de la consultation (analyse détaillée)

Un premier état des lieux théorique est donc dressé.

Les tests

  • Observation du praticien lors des déplacements
  • Pratique de quelques exercices à sa demande (se baisser, se pencher sur un côté)
  • Fermer les yeux et rester droit
  • Tout autre test selon la nécessité

La manipulation

Selon la zone à traiter, l’ostéopathe procède à des manipulations pour rétablir le bon fonctionnement d’une articulation ou la bonne irrigation des tissus. Les gestes sont plus ou moins doux selon le professionnel et la méthode employée et selon la zone concernée.

L’ostéopathe demande parfois la participation active du patient selon la manipulation à effectuer mais il s’adapte à chacun. Concernant les acouphènes, les zones ciblées sont souvent les cervicales et le crâne, les gestes sont minutieux et toujours maîtrisés.

L’ostéopathe effectue un contrôle post manipulation pour observer le bon rétablissement de la posture du patient et vérifier la levée du ou des blocage(s). Il vérifie l’amélioration de son état.

Les conseils

Avant de repartir, il prodigue les bons conseils pour ne pas annuler les bienfaits de la séance et conseille en général une période de repos. Il peut éventuellement programmer une prochaine séance si nécessaire et fait ses recommandations sur les bonnes pratiques pour éviter la récidive.

L’ostéopathie permet donc de traiter l’origine des acouphènes et les résultats peuvent être notables dès la première séance. Cette médecine alternative peut apporter une solution durable aux acouphènes selon l’origine de ces derniers.