Il n’existe pas encore à ce jour de traitement universel pour soigner l’acouphène. Mais cela ne veut pas dire que les acouphènes ne peuvent pas être traités. Comme solution contre les acouphènes, on peut notamment évoquer la thérapie sonore fonctionnelle (TSF). Dans cet article, nous allons nous pencher davantage sur le principe des acouphènes, et vous en dire plus sur le principe des thérapies sonores.

En quoi consistent les acouphènes ?

Les acouphènes sont des troubles perçus au niveau de l’audition et qui se présentent par la perception de son qui n’existe pas dans l’environnement, mais qui est uniquement entendu par la personne touchée.

Le terme « acouphènes » regroupe donc toutes les gênes sonores d’origine indéterminée. Il peut s’agir :

  • De bourdonnements,
  • De sifflements,
  • De tintements,
  • De pulsations,
  • Du de cliquetis.

Le son dérangeant (qui peut changer d’une personne à l’autre), a pour caractéristique d’être constant dans les oreilles et dans la tête.

Les acouphènes peuvent être perçus par une ou les deux oreilles, se manifester à l’avant ou à l’arrière de la tête de manière discontinue, permanente ou diffuse.

Les acouphènes peuvent s’accompagner de la perte de l’audition, d’hyperacousie ou diminution de la tolérance au bruit, de vertiges et d’insomnies.

Les causes de l’acouphène

L’acouphène est un trouble lié à un dysfonctionnement situé au niveau du système nerveux auditif, et peut avoir des origines multiples comme :

  • Une exposition répétée à des bruits à niveau sonore élevé (écoute de musique amplifiée ou bruit au travail).
  • Une usure des mécanismes de l’oreille en raison de la vieillesse.
  • Un accident ou un événement stressant.
  • Une pathologie : otite, syndrome de Menière, maladie de Paget.
  • La prise de certains médicaments ototoxiques.

Il arrive fréquemment que la cause exacte des acouphènes ne soit pas clairement identifiée, car il s’agit d’un trouble de santé encore très incompris des milieux médicaux.

La thérapie sonore fréquentielle

Plus communément appelée TSF, la thérapie sonore fréquentielle est l’une des méthodes existantes pour traiter les acouphènes. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Fonctionnement de la thérapie sonore fréquentielle

La Thérapie sonore fréquentielle (ou TSF) est une méthode de sonothérapie qui vise à limiter l’impact des acouphènes.

La TSF est une méthode de traitement qui découle de la mise au point d’algorithmes intelligents :

  • À force d’écouter régulièrement ces derniers, cela va favoriser la désorganisation des connexions neuronales en agissant directement sur l’origine des acouphènes qui est le cerveau.
  • Celles-ci cessent au fur et à mesure de produire les sifflements, les bourdonnements, les souffles, les pulsations et les tintements éprouvés dans les oreilles et dans la tête.
  • Une écoute quotidienne de musique thérapeutique peut produire une accoutumance du cortex auditif en transformant l’acouphène et le bruit blanc en un son unique.
  • Il en résulte une réduction certaine de la gêne provoquée par la pathologie des acouphènes.

Les principes d’utilisation de la thérapie sonore fréquentielle

Le traitement des acouphènes par la musique consiste dans l’écoute régulière de séquences sonores spécifiques.

Ces séquences comportent des séries aléatoires de douze sons en relation avec les fréquences qui dérangent l’audition. Le traitement sonore fonctionnel ou musique anti-acouphène est disponible sur CD. On peut également trouver des thérapies sonores en libre accès sur certaines plateformes, comme YouTube.

On peut par exemple écouter un exemple de thérapie sonore sur la vidéo suivante :

Pour un meilleur rendement des conditions d’écoute, il est nécessaire d’utiliser un casque bien fermé. Le CD propose un bruit de fond léger qui ressemble au souffle du vent avec tous les tons que l’oreille peut percevoir.

Les résultats de la thérapie sonore fréquentielle

Il a été démontré cliniquement que l’écoute régulière des séquences sonores réduit effectivement l’activité électrique des cellules nerveuses responsables des acouphènes.

Son utilisation permet de constater une réduction de l’impact des bruits parasites ressentis. Ce qui conduit à une amélioration de la qualité de vie et de sommeil des personnes acouphèniques.

Malheureusement, et comme toute solution anti-acouphène, l’effet est plus ou moins efficace selon le patient, et selon l’origine de ses acouphènes.