Saviez-vous que l’hypoacousie peut être prévenue et traitée ? Définie en tant que baisse importante ou totale de la perception d’un son due généralement à un problème au niveau de l’appareil auditif, l’hypoacousie dispose de prévention et de traitements qui lui sont spécifique. Faisons le point sur les différents traitements à la surdité.

Comment se manifeste la surdité ?

Avez-vous des problèmes d’audition ou avez-vous besoin de savoir si c’est les prémices d’une surdité ou pas ?

Eh bien, sachez que la surdité (ou l’hypoacousie en terme plus scientifique) se traduit par une perte de l’acuité auditive sans cause apparente. C’est un trouble qui peut se manifester sur plusieurs niveaux de gravité.

Il est également à savoir que par rapport à la surdité, qui peut concerner les deux oreilles, l’hypoacousie quant à elle peut ne toucher qu’une seule oreille.

La cause de cette affection reste encore incertaine. Mais, généralement, elle est peut-être occasionnée par une lésion de l’oreille interne. Le fait de ne pas traiter cette maladie et de la prendre à la légère peut vous amener à devenir sourd.

Comment diminuer les risques de surdité ?

La surdité est acquise quand elle se manifeste bien après la naissance. Elle peut être due, dans ce cas, à :

  • Une méningite,
  • Un oreillon,
  • Une rougeole ou toute autre maladie infectieuse du genre,
  • Une infection chronique de l’oreille,
  • Un traumatisme crânien,
  • Une blessure de l’oreille,
  • Une exposition à des sons de forte intensité et en particulier via des appareils portables,
  • Un vieillissement, qui conduit à la dégénérescence des cellules sensorielles,
  • Un bouchon ou un corps étranger qui bouche le conduit auditif, etc.

Pour éviter la surdité, il convient donc tout simplement de prendre particulièrement soin de ses oreilles et de son système auditif. Cela peut passer par différentes précautions :

  • D’éviter une exposition à un son trop fort ;
  • De bien nettoyer les oreilles après une baignade à la piscine ou mettre des bouchons ;
  • Soigner attentivement et soigneusement les blessures à l’oreille ;
  • Avoir une bonne hygiène des oreilles.

Quant à la prévention de la surdité congénitale, il convient de :

  • Faire des dépistages génétiques chez les parents à risque, bien que deux parents entendant ont peuvent engendrer un enfant sourd ;
  • Lire attentivement les effets secondaires et les contre-indications sur les notices de médicaments durant la grossesse ;
  • S’assurer que la naissance de l’enfant se fasse dans les meilleures conditions.

Les différents traitements de la surdité

Actuellement, la science et la technologie ont fait des progrès et proposent différents traitements à la surdité :

L’appareillage auditif

L’appareil auditif, ou audioprothèse, peut améliorer l’ouïe en compensant la perte auditive des personnes souffrant de surdité de perception. Celle-ci est une perte de l’audition qui vient de l’oreille interne.

L’appareillage ne guérit pas la surdité et ne permet pas de retrouver une audition naturelle. Cependant, c’est un moyen d’améliorer significativement l’audition.

Il faut savoir qu’un appareil auditif se compose de :

  • Un ou plusieurs microphones, pour capter les sons non perçus par le porteur et les transforment en signaux ;
  • Un processeur ou amplificateur qui est l’élément central d’un appareil auditif. Il traite les signaux captés par le microphone pour les amplifier, mais il peut également désamplifier certains sons gênants comme les bruits de fond.
  • L’écouteur qui permet de transmettre le son traité à l’oreille du porteur ;
  • L’élément de contrôle comme le contrôle du volume et la sélection du programme ;
  • Les piles, l’alimentation.

Pour traiter une surdité de perception, il est aussi possible d’avoir recours à une intervention chirurgicale.

Le traitement médicamenteux

Dans certains cas, si la surdité est causée par une infection par exemple, le meilleur traitement reste les antibiotiques ou la cortisone, selon le cas.

C’est le cas d’une surdité de transmission. Celle-ci est souvent due à des infections de l’oreille ou à un bouchon de cérumen. Dégager les voies auditives peut aussi être un soin approprié.

Toutefois, en cas de traitement à l’antibiotique ou à la cortisone, il sera fait une perfusion pour stimuler la guérison. Si une sécrétion bouche le conduit auditif et que cela se trouve dans l’oreille moyenne, il est aussi possible de sectionner le tympan et d’y insérer un tube qui drainera les substances faisant obstruction à l’ouïe.

Le cas particulier de surdité

Le cas des sourds muets est particulier. En effet, ils peuvent avoir recours aux traitements précités selon le cas, mais leur surdité s’accompagnant de mutité, ils font obligatoirement appel à l’apprentissage de la langue des signes et/ou à la lecture labiale.