Chaque année en France, près de 300.000 personnes consultent pour des problèmes de vertige. Par ailleurs, un français sur sept dit avoir déjà ressenti des symptômes comme des tournis, des visions embrouillées ou des sensations de chute. Une des causes possibles de ce trouble est l’existence de problème dans l’oreille interne. Mais qu’est-ce qu’un déséquilibre de l’oreille interne, et comment le traiter ?

Comprendre le déséquilibre de l’oreille interne

Le système d’équilibration de l’homme est conditionné par trois piliers :

  • La vision,
  • Les récepteurs situés dans la plante des pieds,
  • Et le vestibule de l’oreille interne.

Si l’un de ces trois piliers ne fonctionne pas normalement, le sujet peut sentir un déséquilibre et souffrir de troubles de l’équilibre.

Le déséquilibre de l’oreille interne se fait ainsi ressentir lorsque c’est l’oreille interne du sujet qui souffre de défauts.

L’oreille interne : centre de l’équilibre

Pour comprendre le principe de déséquilibre de l’oreille interne, encore faut-il comprendre en quoi consiste l’oreille interne.

L’oreille interne est composée de différents éléments :

  • La cochlée, qui transforme les ondes qu’elle reçoit en impulsions électriques.
  • Le nerf auditif, dont la fonction est la transmission des sons au cerveau.
  • Et le vestibule, dont nous allons bientôt parler plus en détail.

Il est à savoir que l’oreille n’est pas seulement un organe de l’audition. En effet, elle joue un grand rôle sur l’équilibre grâce au labyrinthe, autrement appelé oreille interne, dans lequel se trouve des organes dont les rôles sont de :

  • Coordonner les mouvements de la tête et ceux des yeux (canaux semi-circulaires, utricule et saccule).
  • Ajuster la posture du corps.
  • Donner le sens de l’équilibre.

L’oreille affecte donc tout autant l’équilibre que l’audition.

Vestibule et déséquilibre de l’oreille interne

C’est dans le vestibule que se trouvent trois canaux semi-circulaires qui sont recouverts d’otolithes.

Ce sont les récepteurs vestibulaires qui ont pour rôle d’informer le cerveau en permanence sur ce que fait la tête, ses déplacements et sa position.

Quand la tête fait des mouvements, les liquides renfermés dans l’oreille interne bougent également, ce qui a pour effet l’activation des récepteurs responsables de l’équilibre. Ainsi, quand ces récepteurs ne fonctionnent pas normalement, les problèmes de vertiges peuvent être ressentis par la personne.

Chocs et perte de l’équilibre

Il y a dans le vestibule des cellules ciliées sur lesquelles se trouvent des cristaux que les scientifiques appellent otolithes.

Mais si une personne subit un coup ou un traumatisme, ces cristaux se déplacent, ce qui a pour conséquence l’apparition d’un vertige. Ce vertige est connu sous le nom de « vertige paroxystique positionnel bénin ».

Toutefois, les cristaux peuvent se détacher et se déplacer vers l’un des trois canaux, même si la personne n’a subi aucun traumatisme. Parmi les personnes qui ont des problèmes de vertige, 30% sont atteints de vertige de position.

Au final, on comprendra que l’oreille interne est un organe assez fragile, et que tout choc, qu’il soit dû à un accident ou même à une maladie, peut entraîner des troubles de l’oreille interne, eux-mêmes à l’origine de vertiges.

Problème d’oreille interne : vomissement et vertige

Pour savoir si vous souffrez de troubles de l’oreille interne, il est utile de vous pencher sur les symptômes les plus fréquents en cas de déséquilibre de l’oreille internet.

Les symptômes qui apparaissent dépendent du type de problème selon qu’il s’agisse :

  • D’un VPPB,
  • Du vieillissement de l’oreille interne,
  • D’une neuronite vestibulaire,
  • De la maladie de Ménière,
  • D’une migraine vestibulaire, etc.

La plupart des symptômes qui caractérisent le déséquilibre de l’oreille interne sont cependant les mêmes :

  • Des vertiges plus ou moins intenses en fonction du type de déséquilibre de l’oreille interne.
  • Nausées et vomissements avant ou lors des crises.
  • Vertige et perte d’équilibre. Cela peut survenir pendant ou entre les crises.
  • Ces troubles de l’oreille interne peuvent parfois s’accompagner d’acouphènes.

Quels que soient les symptômes dont vous souffrez, il est impératif de consulter rapidement un médecin pour effectuer un diagnostic.

Si les problèmes d’oreille interne peuvent être bénins, ils sont parfois le symptôme d’un mal plus grand. Dans tous les cas, il est essentiel de consulter rapidement son médecin généraliste face à de tels symptômes.

La traitement d’un vertige d’oreille interne

Afin d’établir un diagnostic fiable et déterminer les traitements adéquats, il faut consulter un spécialiste en ORL. En premier lieu, c’est votre médecin généraliste qui vous examinera, et vous dirigera vers le spécialiste le mieux adapté.

Le traitement dépendra bien évidemment des causes de la perte de l’équilibre :

  • Pour un VPPB, des traitements de physiothérapie sont utiles pour remettre les cristaux à leur place.
  • Pour traiter le vieillissement de l’oreille interne, le patient peut pratiquer chez lui des exercices de rééducation vestibulaire.
  • Parfois, le médecin peut prescrire des médicaments ou des antivertigineux pour traiter le trouble et les symptômes.
  • En outre, certains déséquilibres de l’oreille interne comme la déhiscence du canal supérieur nécessitent des interventions chirurgicales.

Le vertige causé par le déséquilibre de l’oreille interne est à ne pas prendre à la légère, même si souvent il est bénin. Le plus grand risque que court le patient est la chute, qui peut provoquer des fractures ou autres traumatismes.

Quoi qu’il arrive, les vertiges répétés peuvent souvent être traités, d’où l’importance de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes.