L’hyperacousie est un trouble de l’audition qui se manifeste par une hypersensibilité accrue aux bruits du quotidien. C’est une pathologie à la fois invalidante et douloureuse, qui peut bouleverser la vie de la personne qui en est atteinte. Cet article vous propose de faire le point sur l’hyperacousie, ses manifestations ainsi que les traitements qui peuvent en favoriser la guérison.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’hyperacousie

Nous allons voir dans le développement ci-dessous ce qui peut favoriser l’hyperacousie, comment la prévenir et quelles peuvent en être les complications.

Les causes de l’hyperacousie

L’hyperacousie peut avoir des causes périphériques et des causes centrales :

  • Les causes périphériques consistent à une exposition renouvelée à des bruits élevés, des maladies génétiques, infectieuses ou des malformations osseuses.
  • Les causes centrales concerneraient un lien avec des accidents comme un traumatisme crânien, les causes psychologiques comme un choc affectif ou émotionnel, la prise de certains médicaments ototoxiques ou des désordres neurologiques.

Comment prévenir l’hyperacousie ?

Le port de protections auditives constitue le meilleur moyen de prévenir l’apparition de l’hyperacousie.

Puisque les causes les plus fréquentes de l’hyperacousie ont trait à un traumatisme sonore, il est donc conseillé d’éviter l’exposition à un volume sonore élevé par le port de bouchons d’oreille pour effectuer des travaux bruyants ou de casque antibruit si l’environnement professionnel est particulièrement bruyant.

Il faut également limiter l’écoute des baladeurs, qui est considérée comme la cause de la multiplication des troubles auditifs qui touchent les jeunes d’aujourd’hui.

Les complications de l’hyperacousie

L’hypersensibilité aux sons et aux bruits même les plus banals peut véritablement affecter la vie de la personne atteinte d’hyperacousie.

C’est une pathologie invalidante qui peut entrainer la désocialisation de la personne atteinte, qui va chercher à s’isoler afin de se protéger des sons et des bruits.

Elle peut aussi engendrer la dépression, des attaques de paniques ou même favoriser des tendances suicidaires si elle n’est pas prise en charge correctement.

Comment se manifeste l’hyperacousie ?

Nous allons voir ci-après quels sont les symptômes courants et les symptômes généralement associés à l’hyperacousie :

Les symptômes courants de l’hyperacousie

D’une manière générale, l’hyperacousie se manifeste par une hypersensibilité accrue de l’une ou des deux oreilles face à des sons ou à des bruits considérés comme normaux par les personnes possédant une audition normale.

La personne hyperacousique manifeste une intolérance exacerbée aux bruits du quotidien tels que les conversations, la sonnerie du téléphone, le bruit de l’aspirateur, le froissement de papier et autre.

Les symptômes associés à ce trouble auditif

L’hypersensibilité aux bruits peut être accompagnée par d’autres symptômes.

Ceux-ci peuvent être :

  • Des douleurs aiguës ou sourdes dans l’oreille,
  • Des troubles vestibulaires qui se manifestent par des maux de tête et des céphalées,
  • Des nausées,
  • Des vertiges,
  • Un sentiment d’avoir les oreilles bouchées,
  • Des acouphènes, etc.

Des manifestations cliniques diverses peuvent aussi être observées : inflammation de l’oreille interne qui peut toucher le cou ainsi que la mâchoire, des rougeurs au visage, etc.

Le diagnostic de l’hyperacousie

En cas de constatation d’une intolérance au bruit, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste qui effectuera un bilan ORL complet.

L’ORL est en mesure d’identifier la cause de l’hypersensibilité et émettre le diagnostic de l’hyperacousie dans le but de faciliter la guérison de l’hyperacousie par le traitement adapté au cas en question.

Les traitements de l’hyperacousie

Quels sont les traitements qui démontrent une efficacité dans la guérison de l’hyperacousie ?

La rééducation auditive

La guérison de l’hyperacousie peut être favorisée par la réhabituation progressive de l’oreille aux bruits du quotidien.

La rééducation auditive peut se faire par l’utilisation d’un générateur de bruit blanc afin de parvenir peu à peu à retrouver une tolérance signifiante face aux bruits.

Les thérapies complémentaires

Les thérapies complémentaires comme la sophrologie, l’ostéopathie ou l’hypnose peuvent aussi favoriser la guérison de l’hyperacousie.

Ces thérapies peuvent contribuer efficacement dans le traitement de l’hyperacousie en aidant à l’élimination du stress et en facilitant l’accès à la relaxation.

Le traitement psychologique

L’association de L’EMDR préconise que l’accoutumance émotionnelle et la réorganisation de l’information avec la psychothérapie comportementale cognitive peut apporter de bons résultats dans le traitement de l’hyperacousie.