Avoir l’oreille qui siffle n’est pas le signe que quelqu’un pense à vous… Il peut plutôt s’agir d’un problème de santé. On parle en effet d’acouphènes pour désigner une oreille qui siffle. Et ce problème peut toucher une seule oreille. Avoir l’oreille droite qui siffle peut donc signifier que vous souffrez d’un acouphène à une oreille. Vous avez l’oreille droite qui siffle ? Tâchons de déterminer quelles en sont les causes…

Pourquoi avez-vous l’oreille droite qui siffle ?

L’acouphène définitif touche près d’un quart des Français, c’est-à-dire que les personnes concernées entendent un sifflement ou un bourdonnement de façon fréquente, de jour comme de nuit. Mais qu’est-ce que l’acouphène ?

Oreille qui siffle : définition de l’acouphène

Les acouphènes peuvent être définis par des bruits parasites qu’un individu ressent dans une ou deux oreilles sans qu’il y ait de sources sonores extérieures ni de condition psychiatrique.

Les acouphènes peuvent être ou non accompagnés de pertes auditives. Ils peuvent être permanents ou non.

Tout le monde, ou presque, a déjà eu des acouphènes dans sa vie, de manière temporaire. Dans la plupart des cas, la gêne a été due à une exposition prolongée au bruit pendant un concert par exemple. Mais pour certaines personnes, le problème s’intensifie, car les acouphènes deviennent permanents et de plus en plus persistants.

Les différents types d’acouphènes

Deux types d’acouphènes existent et peuvent être ressentis dans l’oreille gauche la droite seulement, ou dans les deux :

  • Acouphènes objectifs : ils concernent seulement 5 % des cas d’acouphènes, et peuvent être entendus par une personne extérieure. L’acouphène pulsatile est par exemple un acouphène objectif. La plupart du temps, ce type d’acouphène peut être traité. Il faut donc pour cela rechercher sa cause.
  • Acouphènes subjectifs : dans 95 % des cas, les acouphènes sont subjectifs. Dans ce cas, personne d’autre ne peut percevoir le bruit qu’entend le sujet, la cause est donc difficile à déterminer, rendant le traitement de l’acouphène très délicat.

Les autres manifestations autres que le sifflement dans l’oreille droite

Les acouphènes peuvent se manifester de 1000 façons différentes, selon le patient et l’origine du trouble de santé.

Si plusieurs personnes perçoivent des sifflements, l’acouphène peut se présenter sous la forme de vrombissements, de bourdonnements ou de tintements avec des intensités variables d’un sujet à un autre.

Une hyperacousie, une insomnie et une perte d’audition peuvent également accompagner l’acouphène, qui peut lui-même être déclenché par de multiples causes différentes.

Bourdonnement dans l’oreille droite : signification

Il peut y avoir un acouphène dans l’oreille gauche ou dans l’oreille droite seulement. Dans ce cas il s’agit d’un acouphène unilatéral.

Si l’acouphène bilatéral ne comporte généralement aucune gravité, même si les symptômes peuvent être assez lourds, la manifestation de l’acouphène dans une seule oreille éveille plus d’inquiétude chez le médecin.

L’oreille qui siffle à droite ou à gauche seulement peut révéler la présence d’un AVC ou d’une tumeur à proximité des aires auditives. Généralement, la tumeur est bénigne et non cancéreuse, mais envahissante et se localise sur la partie distale du nerf au niveau du conduit auditif interne. Elle est appelée neurinome de l’acoustique ou schwannome vestibulaire.

Mais le grésillement dans l’oreille gauche ou droite peut être également due à d’autres causes :

  • Vieillissement de l’oreille,
  • Bouchon de cérumen,
  • Infection de l’oreille,
  • Exposition de l’oreille à de bruits intenses suite à un port de casque par exemple.

Quoi qu’il en soit, il est vivement conseillé de consulter son médecin généraliste, puis un ORL, face à une oreille droite qui siffle. L’enjeu sera de vous assurer que la cause de l’acouphène est bénigne.

Mon oreille droite siffle, que puis-je faire ?

Si les symptômes sont aigus et surviennent sans s’arrêter pendant plus de 48 heures, vous devez tout de suite consulter votre médecin traitant.

Après son diagnostic, il peut vous orienter vers un spécialiste de l’ORL qui réalisera un contrôle en profondeur, afin de détecter s’il y a des causes graves.

Si un neurinome a été détecté, le médecin peut envisager la chirurgie, la radiothérapie, ou une simple surveillance en effectuant régulièrement des IRM et des tests audiométriques en fonction de la taille et de la gravité de la tumeur.

Si le problème n’est pas grave, il peut être conseillé au patient des traitements médicamenteux ou d’autres traitements comme la thérapie sonore ou l’ostéopathie.

Soyez rassuré : l’acouphène est très souvent un trouble de santé bénin, et il y a peu de chance pour qu’une oreille droite qui siffle soit la cause d’un problème de santé grave. Cependant, il est indispensable de faire diagnostiquer ce problème, pour être certain de ne pas souffrir d’un problème important.